L’autofiction : un nouveau mode d’expression autobiographique

  • Awatif Beggar

Résumé

Depuis quelques années, l’usage du terme « autofiction » n’est pas exclusivement réservé aux milieux littéraires et universitaires, mais il a envahi d’autres champs culturels comme le cinéma, la sculpture, les dessins animés, la presse, la télévision, Internet, etc. L’entremêlement de ce qui se donne pour exclusif, à savoir « autobiographie et fiction » est le point de croisement d’interrogations psychologiques, sociologiques, historiques et culturelles. Pour cerner ce concept, nous revenons, dans un premier temps, sur les différentes définitions qui lui sont consacrées et qui en constituent un socle théorique : leur évolution, leurs points de convergence et de divergence. Ensuite, nous nous interrogeons sur le fonctionnement de l’autofiction dans les textes : comment met-il en jeu des composantes relatives à la mémoire, à la construction de la personnalité et à l’autoanalyse ? Ce nouveau mode d’expression autobiographique a l’avantage d’articuler de manière plus complexe différentes composantes pour donner un nouveau statut à la littérature du moi.

Rubrique
Dossier - Enjeux et frontières de l’autofiction