Arrêts sur image : fragments d’une identité-flux

  • Bertrand Gervais

Résumé

L’imaginaire contemporain est marqué par une « folie du voir », laquelle étend son emprise sur de nombreuses sphères de nos activités sémiotiques et s’inscrit comme trait saillant d’une culture de l’écran. Elle joue explicitement sur une contribution des images non seulement comme mode de représentation, mais comme modalités identitaires et processus de connaissance. C’est sur ces deux aspects, identitaire et cognitif, que s’arrête cet article, en fonction de la place qu’occupe l’image, par la voie de la photographie, et l’écran, en tant qu’interface, dans nos habitudes et nos façons de nous définir, dans la constitution d’une « identité-flux ».
Publiée
2015-09-27
Rubrique
Dossier - Résonances médiatiques : partages, transferts et appropriations