Reconfigurer la cartographie de la Franco-Amérique : la représentation de l'espace et du récit identitaire dans <em>Nikolski</em> de Nicolas Dickner

  • Jimmy Thibeault

Résumé

Le roman Nikolski de Nicolas Dickner met en scène la destinée croisée de trois personnages qui, ne se reconnaissant pas dans les espaces traditionnels qu’ils habitent, en viennent à reconfigurer la cartographie de leur appartenance intime au continent américain. Cette reconfiguration ne semble cependant possible que par la réactualisation d’un discours de l’origine puisé dans un passé marginalisé de la Franco-Amérique : c’est effectivement à travers les figures du Métis au territoire perdu et de l’Acadien devenu pirate dans la foulée du Grand Dérangement que les personnages se reconnaîtront. Ce sont ces figures singulières, réactivées par les personnages, qui constituent les balises de la nouvelle cartographie identitaire plurielle que trace, à travers une série de chassés-croisés, la narration de Nikolski.

Abstract

Nicolas Dickner’s novel Nikolski presents the shared destinies of three characters who, because they do not recognize themselves in the traditional places they inhabit, end up reconfiguring the cartography of their intimate belonging to the American continent. This reconfiguration, however, appears only possible through the reactualization of a discourse of the origins that draws on a marginalized past of Franco America. Indeed, it is only thanks to the figures of the Métis carving out his existence in a lost territory and the Acadian turning into a pirate on the heels of the Grand Dérangement that the characters will find their bearings. These singular figures, who the characters bring to life, constitute beacons in a new, plural cartography of identity that is mapped out by Nikolski’s narration through a series of to-ings and fro-ings.

Rubrique
Dossier - Identité et altérité dans les littératures francophones du Canada