La ruse à la frontière des genres. Regards croisés sur les farces de Molière et les contes de La Fontaine

Jean Leclerc

Résumé


Cet article propose une analyse de la ruse dans les farces de Molière et dans les contes de La Fontaine afin de mesurer les rapprochements et les différences entre ces deux genres. L’étude porte en premier lieu sur les enjeux éthiques et juridiques, permettant à la fois de susciter le rire auprès du public, tout en dénonçant le ridicule du personnage de la dupe, pour ensuite procéder à l’établissement d’une liste des principaux lieux communs sur lesquels se fonde cette mécanique du rire. L’article se termine sur des considérations logiques et argumentatives associées au comique de la ruse, montrant ainsi comment ces deux genres dévoilent leur dette à l’égard du climat libertin et libre-penseur du XVIIe siècle.

Texte intégral :

PDF