Réception des relations de voyage en Nouvelle-France dans quelques histoires littéraires du Québec et du Canada

  • Sébastien Côté

Résumé

Dans cet article consacré à la réception institutionnelle du patrimoine lettré de la Nouvelle-France, je me concentre sur ce qu’on a écrit au sujet des relations de voyage dans quelques histoires de la littérature canadienne, canadienne-française et québécoise publiées depuis le XIXe siècle. Peu goûtée par la critique historienne (souvent nationaliste), tant pour son origine exogène que pour sa nature informe et dénuée de prestige, la relation de voyage fait l’objet de commentaires mitigés. À l’aide d’un parcours chronologique et d’exemples contrastés, je dresserai un portrait général de la réception historiographique des œuvres appartenant à ce genre mal aimé.

Rubrique
Dossier - Ambivalences et carrefours génériques à l’âge classique