Le personnage féminin et la lecture du temps dans <i>Le Premier Jardin</i> d’Anne Hébert

  • Alex Noël

Résumé

Dans Le Premier Jardin d’Anne Hébert, Flora Fontanges marche dans les rues de Québec en compagnie du jeune Raphaël, un étudiant en histoire. C’est l’occasion, pour la romancière, de suggérer que le personnage masculin de Raphaël, lié à l’historiographie, et le personnage féminin de Flora, une comédienne, possèdent deux manières différentes d’interpréter le passé. Les références au passé dans l’œuvre d’Anne Hébert ont souvent été analysées par le biais de l’historiographie traditionnelle. Un tel angle d’approche, s’il est permis par le texte, nous semble toutefois négliger tout un versant du rapport réflexif qu’entretient le personnage féminin au passé, soit l’aspect mythologique.

Rubrique
Dossier - IntellectuElles : l'univers du savoir des femmes en littérature