La place de la femme dans l’<i>Épitre d’Othéa</i> de Christine de Pizan (1401)

  • Ruth Malka

Résumé

Dans l’Épitre d’Othéa, rédigé vers 1401 par Christine de Pizan, le fond et la forme valorisent la femme. L’ouvrage se découpe en cent textes, chacun d’eux se divisant en trois parties : un poème, une glose explicative et une interprétation allégorique. Ces trois formes d’écriture sont à l’origine de différents modes d’énonciation. Par le poème, Othéa s’adresse à Hector, alors que, dans la glose et dans l’allégorie, c’est Christine de Pizan elle-même qui s’adresse à son lecteur en lui expliquant le passage versifié. Auteure, narratrice, personnage, exégète et divinité, la femme est l’égale de l’homme, tant artistiquement que culturellement ou religieusement.

Rubrique
Dossier - IntellectuElles : l'univers du savoir des femmes en littérature