Détournement du savoir féminin dans les écrits journalistiques de Claude Cahun alias « M »

  • Alexandra Arvisais

Résumé

Dans les années 1910, Claude Cahun publie ses premiers écrits journalistiques dans Le Phare de la Loire. Elle y tient la rubrique de mode, qu’elle signe de la simple lettre « M ». Cahun investit ce sujet traditionnellement destiné aux femmes en y laissant apparaître sa propre vision du monde. Pour transformer un espace dévolu au féminin, tel que la mode, et en dépasser les lieux communs, l’auteure recourt aux stratégies textuelles et rhétoriques du masque et du dédoublement de sens. À travers l’usage de la pseudonymie, de l’ironie, de la confusion des genres sexuels et littéraires et des mascarades, on sent se préciser la voix auctoriale de Cahun.
Rubrique
Dossier - IntellectuElles : l'univers du savoir des femmes en littérature