« Tentative d'épuisement d'un [appartement] parisien ». Écrire <i>chez</i> Thomas Clerc

  • Marie-Astrid Charlier

Résumé

Publié en 2013 chez Gallimard, Intérieur de Thomas Clerc se présente comme une « tentative d’épuisement d’un [appartement] parisien », rue du Faubourg-Saint-Martin. Héritier de Georges Perec, Thomas Clerc use son lieu par l’écriture « documentaire », laquelle représente un lieu saturé aussi bien d’objets que de références littéraires et culturelles. Plusieurs postures auctoriales sont ainsi mises en scène, topiques pour certaines, surprenantes pour d’autres : propriétaire, maniaque, dandy, esthète, intellectuel. Véritable expérimentation formelle, Intérieur interroge, dans un mélange d’humour et d’inquiétude, l’autoportrait de l’écrivain en ses « incarnations provisoires ».

Publiée
2017-08-25
Rubrique
Dossier - Lieux « usés ». Espaces et topoï dans le roman de l’écrivain