Poétique de l’hybride dans la littérature postexilique de Kim Thúy

  • Julien Defraeye

Résumé

Le renouvellement esthétique suggéré par les écritures migrantes dans les années 1980 a insufflé de nouveaux enjeux en littérature québécoise : flux migratoires, exils, débats sur l’identité et l’altérité au Québec, pour ne citer que les plus prégnants à l’époque. Robert Dion notait que la littérature québécoise s’offrait alors comme une pensée « propice à toutes les hybridations ». Même si une certaine saturation de la catégorie évacue ces problématiques à partir des années 2000, Kim Thúy reflète la persistance de ces questionnements dans l’écrit québécois en proposant une nouvelle poétique de l’hybride à travers sa plume d’origine vietnamienne.
Publiée
2017-08-25
Rubrique
Articles