L’érographie littéraire féminine : la frénésie sexuelle maîtrisée?

  • Alexandra Destais

Résumé

Le récit érographique soumet le corps sexuel à deux modifications essentielles : d'une part, il amplifie son potentiel énergétique; d’autre part, il le dépersonnalise. Contrairement à un préjugé commun, le trop-plein de ce corps érotique n'entraîne pas une dépense désordonnée, mais est au contraire canalisé par des contraintes formelles. De même, les contraintes propres au genre érographique peuvent cohabiter avec les contraintes propres au récit d'amour. Cette conciliation est largement tributaire d’une certaine conception du corps féminin à l’œuvre par exemple dans Histoire d’O. En effet, ambivalent, le corps de l’héroïne est un corps érotico-amoureux relié à un moi psychologique qui poursuit une quête dont l’issue est tragique. La confrontation de Sade à Histoire d’O ainsi que l’examen d’œuvres féminines qui tantôt s’inscrivent dans le sillage sadomasochiste, tantôt se réclament d’une érotique proprement féminine nous montrent qu’il existe une corrélation entre, d’une part, un certain imaginaire du vivant et, d’autre part, les contraintes formelles chargées de le mettre en scène.

Abstract

In erotic's novel, sexual body is bound by both essential modifications: on the one hand, his energy is amplified; on the other hand, it's depersonnalized. Contrary to commune prejudice, the excess of erotic's body doesn't involve a disorder but is controlled by formal constraints. However, erotic constraints can live with love novels constraints. This conciliation depends on a certain point of view of woman's body in this novel written by Pauline Reage (Dominique Aury), The Story of O. Half-object, half-subject, O's body is an erotic but too a lover body which is personnalized in a tragic story. The comparison between Sade and The Story of O and the study of others erotic novels written by women shows that it exists a correlation between a certain living imagination and formal constraints which represent it.

Rubrique
Dossier - Écriture du corps, corps de l’écriture