La mise en récit de l’histoire dans <em>Monnè, outrages et défis</em> et <em>Quand on refuse on dit non</em> d’Ahmadou Kourouma

  • Élise Lepage

Résumé

À travers les théories développées par Paul Ricœur dans Temps et récit et La mémoire, l’histoire et l’oubli, cet article interroge les articulations entre fiction et récit historique dans deux romans d’Ahmadou Kourouma, Monnè, outrages et défis et Quand on refuse on dit non. L’étude des dispositifs narratifs révèle l’intrication étroite entre le destin du personnage principal et celui de la nation, mêlant ainsi l’histoire (au sens de récit) à l’Histoire (au sens de récit historique). Nous montrons comment finalement les stratégies narratives et stylistiques employées par Kourouma provoquent une mise à nu réciproque de l’histoire et de l’Histoire.

Abstract

This article questions the different articulations between fiction and historical discourse in two novels by Ahmadou Kourouma, Monnè, outrages et défis and Quand on refuse on dit non, through Paul Ricoeur’s theories in Temps et récit and La mémoire, l’histoire et l’oubli. A tight intermingling between the main character’s fate and the nation’s appears through the study of the narrative systems. This intermingling shows how the story and the History overlap, mixing concept such as truth and fiction. We eventually demonstrate how Kourouma’s narrative and stylistic strategies induce that story and History reveal one another.

Biographie de l'auteur

Élise Lepage
Rubrique
Articles hors dossier